6 astuces simples pour réduire sa consommation d’essence

Votre voiture vous coûte entre 5 000 et 10 000 euros par an ? 500 à 1 000 euros sont des frais de carburant ?

Les prix de l’essence ont atteint des sommets historiques et continuent d’augmenter. Cette augmentation, qui s’accentue avec la crise ukrainienne, donne vraiment envie de rester chez soi.

Pour ceux qui n’ont pas encore des voitures électriques, il existe de nombreux trucs et astuces pour réduire votre consommation d’essence.

Entretenir votre véhicule

entretenir vehicule

C’est l’une des manières les plus efficaces pour réduire la consommation de carburant. Un véhicule mal entretenu consomme plus de carburant, sa consommation peut dépasser de 20 % un véhicule bien entretenu.

  • Consultez le carnet d’entretien
  • effectuez les entretiens
  • Vérifiez le moteur,
  • changez l’huile,
  • nettoyez les pièces comme le filtre à air.

De nombreux facteurs vous aident à prendre la route en toute sécurité et de façon plus économique.

Précautions à prendre avant une mise à niveau de la voiture

Certaines précautions doivent être prises avant de commencer le contrôle du véhicule : garez votre voiture sur un terrain plat. Dans la plupart des cas, le test sera exécuté lorsque le moteur est froid.

Si vous êtes nouveau chauffeur et que vous ne savez pas où se trouve chaque liquide, consultez le manuel d’entretien de votre voiture. Il indique non seulement l’emplacement des différents réservoirs, mais également les types d’huiles et de liquides utilisés. En cas de doute, rendez-vous chez un garagiste.

Vérification des différents niveaux de la voiture

Sous le capot, on retrouve différents réservoirs, chacun correspondant à un liquide, permettant au véhicule de fonctionner correctement. La vérification des niveaux de ces fluides contribue à l’entretien du véhicule.

  • Huile moteur : vérifier régulièrement le niveau d’huile moteur est essentiel pour maintenir votre moteur en bonne santé. Lorsque le moteur est froid, retirez la jauge de sa place et vérifiez le niveau d’huile moteur avec cette jauge. Si le niveau d’huile est bas, ajoutez l’huile appropriée dans votre moteur.
  • Liquide de refroidissement : contrôlez le liquide de refroidissement est très important si vous voulez réduire votre consommation de carburant. Il empêche sur chauffage du moteur. Sa composition est à base d’antigel. L’eau déminéralisée lui permet également de résister aux températures négatives.

Contrôler le moteur et ne pas le laisser tourner

Conduisez dès que vous démarrez le moteur et coupez le contact si vous stationnez plus d’une minute. Les moteurs modernes vous permettent de rouler immédiatement après le démarrage. Ce qui permet la réduction de votre consommation de carburant.

Découvrez :   Pourquoi passer par un comparateur de garages ?

Le dispositif Start & Go ou Start & Stop, introduit à l’origine sur le marché par Citroën, coupe le moteur au repos et se généralisent désormais chez tous les grands constructeurs

Dans le cas où votre moteur est doté d’un turbocompresseur, n’oubliez pas de couper le contact après avoir laissé le temps au turbo de ralentir. La vitesse peut atteindre 200 000 tr/min. Couper le moteur pour un redémarrage ultérieur détruira la nappe d’huile et entraînera une usure prématurée du moteur.

Une autre astuce, vous arrivez à un feu et il passe au rouge. Vous savez donc que vous devrez attendre plus de 30 secondes avant de pouvoir continuer. Éteignez donc votre moteur au lieu de le laisser consommer de l’essence inutilement. Et ne vous inquiétez pas, vous aurez tout le temps de redémarrer lorsque le feu redeviendra vert.

Contrôler sa vitesse

Réduisez simplement votre vitesse de 10 km/h. En plus de réduire la consommation de carburant, cette vitesse réduit également les risques d’accident. En termes de temps de trajet, avec un trajet sur autoroute à 120 km/h au lieu de 130 km/h, cela ne vous fait perdre que 4 minutes sur 100 km tout en vous faisant économiser de l’essence.

Changez de vitesse lorsque vous accélérez, si cela est possible

Un rapport de vitesse plus élevé entraîne une meilleure économie de carburant. Plus vous montez trop haut dans les tours, plus la consommation va augmenter. Il s’agit de démarrer en douceur et de passer les vitesses le plus tôt possible sans pour autant forcer.

La consommation en 5e vitesse est plus faible qu’en 3e, même en ville. Il faut aussi éviter les accélérations brusques qui sont très mauvaises pour le moteur et surtout pour la consommation. En montée, il faut changer de vitesse le plus tard possible, tout en restant sous les 2 000 tr/min.

Trouver le bon ratio et le bon régime

Trouver le bon rapport dépend de la disponibilité du couple, qui varie d’un véhicule à l’autre. Par exemple, une voiture à essence consomme moins à 2 000 tr/min qu’à 1 500 tr/min.

Pour les voitures à essence et GPL, les vitesses supérieures sont généralement activées avant 2 500 tr/min, mais pas dans tous les cas. Pour les voitures diesel, la vitesse supérieure doit être enclenchée avant 2 000 tr/min.

Idem, les turbocompresseurs modernes tournent la plupart du temps à environ 2 000 tr/min. Donc, 2 000 tr/min est généralement le régime idéal, pas forcément le maximum.

Découvrez :   Comment réparer le frein de parking défaillant d'une Scenic 2 ?

Exploiter le régulateur de vitesse

Faire fonctionner le régulateur de vitesse peut être délicat, mais lorsqu’il est bien fait, il aide à stabiliser la vitesse de votre véhicule. Il doit être spécialement utilisé sur les autoroutes ou les voies rapides.

L’utilisation de vitesses légèrement inférieures aux limites autorisées peut réduire considérablement votre consommation de carburant sans augmenter de manière significative le temps de trajet.

Les habitués du régulateur de vitesse accélèrent grâce au régulateur de vitesse dont le bouton est généralement situé sur le volant. L’accélération est plus précise qu’une accélération au pied et consomme donc moins de carburant.

Remarque : le régulateur de vitesse ne réduit pas nécessairement la consommation de carburant pour ceux qui roulent déjà de manière économique et souple.

De plus, le régulateur a tendance à accélérer brusquement lorsqu’il est activé. Il a aussi tendance à maintenir une vitesse constante en montée, alors qu’un conducteur économe va ralentir.

Vérifier la climatisation

N’abusez pas du climatiseur. Une mauvaise utilisation du climatiseur peut augmenter la consommation d’essence et les émissions de CO2 de plus de 5 %. Pour rafraîchir l’intérieur de la voiture, pensez à installer un pare-soleil lors du stationnement. De cette manière, vous allez gagner en fraicheur et ainsi éviter de perdre une quantité considérable de votre carburant.

La consommation excessive de carburant associée à l’utilisation d’un climatiseur en ville est en moyenne de 31 % pour les voitures essence et de 35 % pour les véhicules diesel. Sur la route, le climatiseur consomme environ 16 % d’essence en plus et 20 % de diesel en plus.

Pour une voiture de milieu de gamme, la climatisation à elle seule augmente les émissions annuelles de gaz à effet de serre de 10 à 15 %, dont environ 5 % d’émissions de CO2.

Le fluide frigorigène (R134a) contenu dans le circuit de climatisation se dégage lors de fuites, de maintenance, d’entretien ou encore d’accidents.

Pour résumer, rappelez-vous que la meilleure façon d’économiser votre carburant est de laisser votre voiture au garage. Ayez le réflexe de covoiturage, que ce soit pour un long trajet ou pour vous rendre au travail. Non seulement vous ferez des économies, mais vous fluidifierez également la circulation et ainsi réduire la pollution. Si c’est possible, optez pour la marche ou le vélo, en plus d’économiser votre carburant, vous allez entretenir votre santé.