Comment apprendre à conduire correctement une voiture ?


En France, la vie d’un jeune prend un nouveau tournant au moment de sa majorité : il peut enfin apprendre à conduire une voiture seul. Si l’on a tendance à voir l’apprentissage de la conduite comme une méthode essentiellement technique, on constate dans les faits que les choses sont bien différentes. Apprendre à conduire, ce n’est pas seulement apprendre à démarrer et à contrôler un véhicule. L’important est de savoir bien le conduire. Pour ce faire, un jeune conducteur doit d’abord apprendre à observer, à analyser et à anticiper un certain nombre de situations.

Comme dans tout apprentissage, il est primordial d’acquérir quelques automatismes. Les premières leçons sont l’occasion pour un candidat d’assimiler les bases fondamentales de la conduite. Les difficultés éprouvées lors de ces séances sont en réalité très rapidement dépassées. En quelques heures, un jeune conducteur sait se tenir correctement, passer ses vitesses et ajuster son allure. L’apprentissage en profondeur de la conduite peut alors commencer.

Apprendre à observer

Au volant d’une voiture, un conducteur ne peut se contenter d’observer ce qui se passe devant lui à travers le pare-brise. Une étape très importante dans l’apprentissage de la conduite consiste à apprendre à observer ce qui se passe tout autour de soi : devant, derrière mais également sur les côtés du véhicule. Dans un premier temps, un jeune conducteur apprend à regarder dans ses rétroviseurs de manière furtive mais avec suffisamment de concentration pour relever ce qui s’y passe. Une seconde étape consiste à rester vigilent aux angles morts de son véhicule. Après plusieurs heures de conduite, l’exploration visuelle doit devenir un véritable automatisme.

Savoir analyser et anticiper une situation

 
Au delà de la concentration, une bonne conduite nécessite une lucidité à toute épreuve. Un conducteur doit être en mesure de déceler les potentiels risques qui l’entourent et d’apporter une réponse adéquate à chaque situation afin d’anticiper au plus vite ses manœuvres. Voici un exemple simple permettant d’illustrer ce propos :
Un conducteur se déplace au centre d’un village. À sa gauche, un piéton se promène sur le trottoir. Quelques mètres plus loin se trouve un passage piéton. À l’instant même où le conducteur aperçoit le piéton, il doit se demander si ce dernier est susceptible de changer de direction. Son regard se pose alors vers le passage piéton. À ce moment précis, si les étapes d’observation et d’analyse ont été correctement réalisées, le conducteur peut d’ors et déjà anticiper un ralentissement voire un arrêt total du véhicule pour laisser traverser le piéton.
Les lieux de croisement, où différents types d’usagers sont susceptibles de se rencontrer (voitures, scooters, piétons, cyclistes…), nécessitent de redoubler de vigilance. Un bon conducteur doit toujours veiller à observer les autres usagers et s’assurer d’être vu par la même occasion.

L’importance de la communication

En conduite, après l’observation vient le moment de la communication. Pour rester en sécurité, il ne suffit pas d’être vigilant. Les autres conducteurs doivent également l’être envers nous. Pour ce faire, une bonne communication est de mise. Si un apprenti conducteur rencontre des difficultés dans sa familiarisation avec le monde de la route, il peut être tout à son honneur de demander de l’aide auprès d’un professeur particulier de conduite qui portera une attention toute particulière à son candidat. Pour prévenir des dangers de la route, communication et anticipation sont les maîtres mots. Un accompagnement privilégié peut être de rigueur pour s’assurer une conduite en toute sécurité.
 

Le graal : adopter une conduite écologique

Dernière étape et pas des moindres : l’adoption d’une conduite fluide, économique et écologique. On reconnaît un bon conducteur à sa capacité à conduire tout en préservant son véhicule et sa consommation de carburant, et en limitant autant que possible son impact sur l’environnement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *