Ventilation de voiture en panne : comment détecter le problème ?

Comment savoir que le système de ventilation de sa voiture est en panne ?

Le système de chauffage, de climatisation et de ventilation, sert à réguler la température de l’habitacle de votre voiture. Également désigné sous les initiales CVC, ce système n’est pas si simple.

Les commandes du CVC, sont deux systèmes séparés, et permettent d’ajuster la vitesse du ventilateur de votre véhicule, et par ailleurs, le passage entre l’air chaud et l’air froid. La ventilation de la voiture peut être sujette à l’usure et tomber en panne. Nous allons, dans cet article, en savoir plus sur les problèmes de ventilation de votre véhicule.

Quels sont les problèmes de ventilation de la voiture qui peuvent provoquer une panne ?

Si le ventilateur de votre véhicule est en panne, c’est dû à plusieurs causes.

La ventilation est, comme nous l’avons dit plus haut, liée au système de CVC, qui est assez complexe.

Parmi les causes les plus fréquentes, on trouve :

  • Un problème de fusibles ;
  • Un problème de pulseur et de sa résistance ;
  • Les volets du ventilateur sont bloqués ou cassés ;
  • Un bug électronique.

D’autres composants du système de climatisation peuvent être hors service, comme :

  • Le compresseur ou l’embrayage ;
  • Le niveau de fluide frigorigène, qui peut être faible ;
  • Un problème de courroie et le commutateur de compresseur.

Les causes sont diverses, mais doivent être réparées, afin que la ventilation de votre véhicule puisse fonctionner de nouveau.

Les fusibles sont des composants électriques qui peuvent s’oxyder et causer la panne de la ventilation. Certains fusibles peuvent être responsables de cette dernière, sans qu’elles aient un rapport direct avec le ventilateur.

Découvrez :   Auto-école en ligne, quels sont les avantages ?

Le pulseur est un dispositif qui a la forme d’une roue de hamster, si le moteur de ce dernier a un problème, votre ventilateur ne tournera plus. Le désavantage est que l’accessibilité à cet appareil est très difficile.

Autre cause, la résistance du pulseur. C’est elle qui permet au moteur de tourner.

Les ventilateurs possèdent des pales ou volets. Si l’un d’eux est cassé ou bloqué, les conduits de la soufflerie, seront obstrués. Le blocage peut se faire par des feuilles qui se seront infiltrées à l’intérieur.

Le ventilateur possède un filtre à pollen, si celui-ci est retiré, vous devrez immédiatement le remplacer, pour éviter une éventuelle obstruction des volets.

Comment détecter une panne de ventilation sur sa voiture ?

Afin de prévenir des pannes de ventilation sur son véhicule, certains symptômes pourraient vous alerter, pour réparer ou changer des composants. Parmi ces symptômes, on cite :

  • Le faible débit d’air des évents ;
  • Un ventilateur qui ne va souffler qu’à une vitesse donnée ;
  • Les évents ne donnent pas d’air.

Ces dysfonctionnements doivent être pris au sérieux et réparés avant que le problème ne s’aggrave.

Si le débit d’air des évents est faible, cela indique que le souffleur de chauffage commence à s’user. Si votre moteur ne fonctionne qu’à une certaine vitesse, ou que le moteur n’arrive pas à pousser l’air, lors du réglage, cela indique qu’il est également défectueux. Mais cela, peut aussi être dû à l’interrupteur que vous devrez changer.

Enfin, si les évents ne donnent pas d’air, vous devrez remplacer le moteur de la ventilation.

Découvrez :   BMW : le groupe automobile par excellence

Comment diagnostiquer la panne de ventilation de sa voiture (résistance du ventilateur) ?

Afin d’identifier et de diagnostiquer le problème, vous pourrez suivre quelques étapes :

  • Tourner la clé du contact ;
  • Vérifier le fusible, il devra être étiqueté HVAC sur le moteur de la ventilation ;
  • Localisez le moteur, sous le tableau de bord, du côté du passager ;
  • Vous pourrez retirer le connecteur électrique et ensuite, attacher un voltmètre à ce dernier ;
  • Mettez en marche le bouton AC, à travers les vitesses de la ventilation, la tension devra changer.

Si la ventilation ne fonctionne pas, il vous faudra tester le moteur avec des câbles, en connectant un câble sur la masse du moteur et l’autre sur la borne positive du moteur de la ventilation.