Quelles sont les particularités de l’assurance jeune conducteur ?


Quel que soit votre âge, vous devez souscrire à une assurance obligatoire, afin de pouvoir utiliser un véhicule sur les routes. En plus de ne pas pouvoir bénéficier d’une couverture en cas d’accident, conduire sans une assurance entraîne une amende considérable en plus de l’immobilisation du véhicule et d’une suspension du permis. Les conducteurs qui viennent d’obtenir leur permis de conduire, dévoient disposer d’une assurance jeune conducteur adaptée. Quelles sont alors les particularités de ce type d’assurance ?

Assurance jeune conductrice : définition

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, une assurance jeune conducteur n’est pas liée à l’âge du souscripteur. Il se peut qu’une personne soit âgée de plus de 25 ans soit considérée comme un jeune conducteur par les assureurs. Tout simplement, parce que les compagnies d’assurance le considèrent ainsi, s’il ne justifie pas d’une expérience suffisante de conduite. Les jeunes conducteurs font donc partie d’une catégorie avec un taux d’accidents plus élevé.

Est considérée comme jeune conducteur toute personne qui n’a jamais souscrit une assurance auto auparavant. Dans ce cas, même les personnes qui ont un permis de conduire qui date de plusieurs années sont considérées comme débutants. En ce sens, les assureurs ne leur proposent qu’un contrat d’assurance jeune conducteur. Mais ce n’est pas tout.

Il faut savoir qu’un jeune conducteur qui utilise un véhicule de fonction pendant 3 ans ne peut souscrire qu’une assurance jeune conducteur pour couvrir sa propre voiture. Cela s’explique par le fait que la voiture de fonction n’est pas assurée à son nom. En outre, les personnes qui ont eu une annulation de permis de conduire (pour une raison ou une autre) sont également considérées comme inexpérimentés par les assureurs et doivent souscrire au même type de contrat qu’un débutant.

Les garanties d’une assurance jeune conducteur

Même s’il s’agit d’une assurance auto réservée aux jeunes conducteurs, le contrat comporte le même niveau de couverture qu’une assurance habituelle. Sachant que les risques sur les routes restent le même pour tout le monde, il faut faire la différence entre trois types de couvertures, chacune avec des caractéristiques spécifiques :

  1. L’assurance au tiers : c’est une formule la moins chère qui fournit un niveau de couverture élémentaire. C’est le minimum requis par la loi connue sous le nom de la responsabilité civile (RC). Cette couverture permet d’indemniser les tiers et couvre les dommages à la propriété d’autrui en cas d’accident, si l’assuré est fautif.
  2. L’assurance intermédiaire ou tierce plus : en plus de la responsabilité civile, l’assuré peut bénéficier d’un bon nombre de garanties qui lui permettront d’avoir une meilleure couverture. Cette formule peut inclure le vol, l’incendie et le bris de glace entre autres.
  3. L’assurance tous risques : c’est le niveau de protection le plus complet, en couvrant toutes sortes de dommages susceptibles et peut indemniser l’assuré ainsi que les tiers. L’assurance jeune conducteur tous risques est recommandée si le conducteur dispose d’une voiture neuve dont la valeur est élevée.

Le coût d’une assurance jeune conducteur

Les assureurs prennent en considération plusieurs facteurs pour déterminer la prime d’une police d’assurance jeune conducteur. Il s’agit en général de l’âge de l’assuré, de son expérience, du type de la voiture à assurer, du kilométrage parcouru annuellement, etc. Puisque les jeunes conducteurs sont considérés comme inexpérimentés, ils sont beaucoup plus susceptibles d’avoir des accidents sur la route ce qui les prix plus élevés de leur couverture.

En effet, le prix d’une assurance jeune conducteur est plus élevé que pour d’autres conducteurs. Cela est dû au niveau de risque accru, que les compagnies d’assurances compensent en facturant des tarifs plus chers. Cependant, il existe plusieurs manières pour faire baisser le coût de son assurance auto. Pour ce faire, il faut faire en sorte d’être un conducteur responsable sur la route, pour voir baisser le prix de son assurance au fil des années.