Refaire sa plaque d’immatriculation en ligne : tout ce qu’il faut savoir


Une plaque d’immatriculation se doit d’être en bon état. Si la vôtre est illisible ou endommagée, vous encourrez une contravention. Vous constatez des signes de détérioration sur votre plaque minéralogique ? Remplacez-la sans plus tarder.

La procédure à suivre pour changer sa plaque

Quand changer sa plaque d’immatriculation ? Selon les dispositions légales, un véhicule ne peut avoir qu’un seul numéro d’immatriculation tout au long de sa vie. Celui-ci ne peut être remplacé sous aucun prétexte.

Toutefois, il est tout à fait possible de changer de plaque minéralogique. En cas de vol, d’usurpation ou de changement vers le système SIV, un remplacement de plaque doit également être effectué. Et ce dans les 48 heures.

Pour commander votre nouvelle plaque d’immatriculation, vous pouvez vous rendre sur des sites spécialisés comme Nouvellesplaques.com. Où que vous soyez en France, vous bénéficierez d’une livraison rapide et de plaques pas chères. Pour réserver votre plaque, il vous suffit de mentionner le type de véhicule, le numéro d’immatriculation et le département.

Important : pour vous assurer de la conformité de la plaque aux normes en vigueur, passez par un site agréé par l’UTAC.

Le format de la plaque d’immatriculation

La taille de la plaque d’immatriculation doit être choisie selon le type du véhicule. Les plaques 520 x 110 mm sont adaptées à tout type de voiture, ainsi qu’aux camping-cars. Pour les véhicules à deux roues (cyclomoteurs compris), la plaque doit avoir une dimension de 210 mm x 130 mm. Pour la plaque d’immatriculation d’une remorque ou d’une caravane, optez pour la taille 275 x 200mm.

Si ces mesures sont recommandées par le ministère, elles ne sont pas imposées. La loi est assez souple sur le sujet. Ainsi, vous pouvez tout à fait poser une plaque d’immatriculation 520 x 110 mm sur votre remorque.

Néanmoins, la couleur de la plaque, ainsi que ses inscriptions doivent être conformes aux dispositions du Code de la route. Pour tout véhicule ordinaire, la plaque minéralogique doit être blanche, les numéros et l’indication départementale de couleur noire. Les plaques rouges sont réservées aux voitures neuves achetées dans l’Hexagone. Celles-ci sont par ailleurs temporaires. Les voitures diplomatiques sont équipées d’une plaque verte avec une inscription en orange. Et si vous êtes l’heureux propriétaire d’une voiture de collection, vous pouvez la doter d’une plaque minéralogique noire.

Personnaliser sa plaque minéralogique

La plaque d’immatriculation peut être en aluminium ou en plexiglas. Le principal attrait de la plaque en aluminium est son prix relativement abordable. Utilisée depuis plusieurs décennies, elle renforce le côté vintage des anciens modèles de voiture.

De son côté, la plaque en plexiglas présente une finition plus soignée. Très résistante, elle ne se déforme pas suite à un choc. Elle absorbe en outre les rayons UV et ne les reflète pas. Par ailleurs, il vous est possible d’insérer le logo de votre région d’immatriculation sur votre plaque minéralogique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *