Que se passe-t-il si on met du SP95-E10 au lieu du SP95 ?

Il existe aujourd’hui plusieurs types d’essences étiquetés selon leur pourcentage de bioéthanol. On sait que le carburant E10 est compatible avec pratiquement tous les modèles de voiture mis en vente après les années 2000. Néanmoins, on pourrait se demander si l’abus de ce composant ne représenterait pas un danger pour la pérennité du véhicule.

Faire le plein de SP95-E10 au lieu du SP95 standard, quelles en sont les conséquences ? Découvrons ça !

À quoi correspondent les appellations de l’essence ?

C’est en 2018 que l’Union européenne a décidé de mettre en place un nouveau mode d’étiquetage unique pour les carburants. Dès lors, on a distingué trois types distincts de carburants en fonction de leur concentration en éthanol. L’essence SP95, ou aussi communément appelé le E5, est une essence contenant 5 % seulement de bioéthanol, dilué dans plus de 95 % de sans-plomb.

L’essence E10 quant à lui, ou SP95-E10, est un mélange de sans-plomb et de 10 % de bioéthanol. Si aujourd’hui la norme européenne est encore le SP95 standard, le but est qu’il soit remplacé petit à petit par l’E10. En effet, il contient moins de sans-plomb et plus de produits d’origine végétale, et donc moins nocifs.

L’E85 quant à lui est composé de plus de 80 % de bioéthanol, mais n’est compatible qu’avec très peu de modèles de voitures aujourd’hui. On le nomme également le superéthanol.

Le bioéthanol est, comme nous l’avons dit, un composant végétal, généralement fabriqué à partir de betteraves ou de céréales. L’E10 est aujourd’hui l’essence la plus utilisée par les Français puisqu’elle représente une alternative économique du SP95. Les énergies fossiles sont beaucoup plus coûteuses à entretenir que les énergies renouvelables, dans le cas présent d’origine végétale.

Découvrez :   6 astuces simples pour réduire sa consommation d'essence

Que se passe-t-il si on met du E10 au lieu du SP95 ?

Comme dit précédemment, le SP95 n’est pas complètement dénué de bioéthanol, mais il en contient déjà 5 %, et cela implique que ce composant n’est pas complètement étranger au moteur de votre voiture.

La seule différence entre les deux carburants réside donc dans leur concentration en éthanol. Sachez que sur un seul plein, il ne se passera rien du tout, en d’autres termes, cela ne représentera aucun risque pour votre voiture, son intégrité ou sa pérennité.

Néanmoins, il est déconseillé d’user de ce carburant trop intensément sur les voitures datant d’avant 2000 car il est plus corrosif que le précédent.

Cela entraîne donc quelques risques notables, à savoir :

  • Risque de grippage ;
  • Usure rapide de l’injecteur ;
  • Usure de la soupape ;
  • Usure du joint d’étanchéité.

Si vous disposez d’une ancienne voiture datant d’avant 2000, nous vous conseillons le SP98, qui est préférable au SP95, car il est plus lourd et plus gras. Il protège donc plus efficacement les anciennes pièces sujettes à l’usure du moteur.

Cependant, il s’agit d’un carburant plus cher que le SP95, et bien plus cher que l’E10, ce qui ne vous aidera pas à faire des économies.

Sur quelles voitures utiliser de l’essence E10 ?

D’une manière générale, les voitures de type essence qui ont été fabriquées après l’an 2000 peuvent toutes supporter ce carburant E10. Les moteurs construits depuis lors sont plus résistants et durables, ils sont donc capables de supporter un niveau de corrosion supérieur.

À titre d’exemple, les voitures de la marque Peugeot et de la marque Citroën supportent très bien le carburant 10 % de bioéthanol, à condition qu’elles datent d’après 2000.

Découvrez :   Tout savoir sur l’import de voiture de l’Allemagne

En cas de doute, nous vous conseillons de vous tourner vers votre mécanicien ou même votre constructeur pour plus d’informations à ce sujet.

Vous en savez à présent plus à propos du carburant SP95 et du carburant E10, ainsi que des risques de ce dernier.