Conseils et astuces pour reduire le cout de votre assurance auto tout en maintenant une bonne couverture Conseils et astuces pour réduire le coût de votre assurance auto tout en maintenant une bonne couverture. Code Autoradio

Conseils et astuces pour réduire le coût de votre assurance auto tout en maintenant une bonne couverture.

Réduire les coûts de votre assurance auto, mode d’emploi

Vous trouvez que votre prime d’assurance auto est trop élevée ? Pas de panique, on a quelques astuces pour vous aider à faire des économies sans pour autant négliger votre couverture.

Évaluez vos besoins réels

Avant toute chose, réfléchissez bien à la couverture dont vous avez besoin. Avez-vous vraiment besoin d’une assurance tous risques si votre véhicule n’est pas neuf ? Une assurance au tiers pourrait suffire et vous faire économiser gros. De même, si vous roulez peu, une franchise élevée peut réduire significativement vos primes. Prenez le temps d’analyser vos habitudes de conduite et vos besoins réels.

La panne d’autoradio est-elle prise en charge par l’assurance ?

Non, généralement la panne d’autoradio n’est pas couverte par l’assurance automobile classique. Voici quelques précisions sur ce point :

  • L’assurance auto standard couvre les dommages causés au véhicule suite à un accident, une collision, le vol, l’incendie ou les catastrophes naturelles.
  • La panne ou le dysfonctionnement de pièces comme l’autoradio, considérés comme de l’usure normale, ne sont pas pris en charge.
  • Il faudrait avoir souscrit à une extension de garantie complémentaire type “assurance tous risques” pour que ce type de panne soit éventuellement couvert. Mais ce n’est généralement pas le cas dans les formules de base.
  • Certains constructeurs automobiles proposent parfois des garanties d’extension spécifiques pour le système audio/multimédia, moyennant un coût supplémentaire.
  • Donc sauf garantie complémentaire particulière, les frais de réparation ou remplacement d’un autoradio en panne seront à votre charge. Il est considéré comme de l’usure normale non couverte par l’assurance automobile standard.

Soyez un bon conducteur

C’est le secret bien gardé des assureurs : un bon conducteur, c’est moins de risques de sinistres. Donc, pas d’infractions, pas d’accidents responsables, et vous bénéficierez de réductions après quelques années. De plus, certaines compagnies offrent des remises si vous suivez un stage de conduite sécuritaire. Adopter un style de conduite prudent et responsable paie sur le long terme !

Les jeunes conducteurs payent plus cher

Pas de mystère, les jeunes conducteurs représentent plus de risques, donc les assureurs appliquent des suppléments pour une assurance jeune conducteur. Mais vous pouvez tout de même négocier en suivant une formation complémentaire par exemple. Certains assureurs proposent aussi des programmes spéciaux pour les jeunes avec suivi télématique.

La voiture compte aussi

Le modèle, l’année, la puissance de votre véhicule ont un impact majeur sur vos primes. Donc évitez les grosses cylindrées qui coûtent une fortune à assurer. Un modèle récent avec plus d’équipements de sécurité peut aussi vous faire bénéficier de tarifs réduits. Vérifiez bien les groupes de risques avant d’acheter un véhicule.

Comparez les offres

N’hésitez pas à comparer les devis de différents assureurs pour dénicher la meilleure offre. Les tarifs peuvent varier énormément d’une compagnie à l’autre selon votre profil. Renouvelez l’opération chaque année pour optimiser vos économies.

Adoptez une conduite prudente, choisissez un véhicule pas trop puissant et adaptez votre couverture à vos besoins. Avec un peu de négociation et en misant sur la concurrence, votre assurance auto n’aura plus aucun secret pour vous !