Accident sur un parking : que savoir pour bien remplir le constat pour l’assurance ?


Les accidents sur un parking public ou privé sont fréquents. Même s’il s’agit souvent des dégâts matériels, les torts ne seront pas automatiquement partagés aux yeux de votre assureur. Il faut reconnaitre qu’il existe des situations où un conducteur peut en être le responsable à 100 %. Que savoir alors pour bien remplir le constat pour l’assurance ? On vous en parle dans cet article.

Tout ce qu’il faut savoir pour remplir le constat pour l’assurance

En cas d’accident sur un parking privé ou public, vous devez toujours remplir un constat amiable. Et, cela est valable :

  •  Que vous soyez responsable ou non ;
  •  Qu’il existe des témoins ou pas.

Quel que soit le cas, il revient à chaque partie de conserver son propre feuillet du constat et de le transférer à son assureur dans les 5 jours qui suivent l’accident. Vous devez le faire par lettre recommandée avec accusé de réception.

Cependant, il faut noter que le constat sera dit « amiable » si les deux parties concernées remplissent le constat ensemble. Si le second conducteur refuse de remplir le constat ou prend la fuite, vous devez renseigner un constat pour l’envoyer à votre compagnie d’assurance.

Ce n’est que grâce à cette déclaration des circonstances que vous pouvez prétendre à l’indemnité qui vous est due. Cependant, sa valeur dépend non seulement du dommage, mais aussi du choix de son assurance auto.

L’intérêt du constat d’accident de voiture

Le constat accident de voiture offre l’opportunité à votre assureur de comprendre les circonstances dans lesquelles l’incident s’est produit et de déterminer la responsabilité de chaque conducteur d’une part. D’autre part, il permet d’appliquer les garanties selon : indemnisation, niveau de franchise, malus éventuel, etc.

Vous devez donc prendre le temps de bien remplir le constat d’accident de voiture, soyez explicite et précis. Dès que cela est signé, vous ne pourrez plus procéder à sa modification. N’oubliez pas aussi de prendre des photos des dégâts.

Par ailleurs, si vous êtes la victime de l’accident, vous serez remboursé par l’assurance automobile du conducteur responsable, à condition que celui-ci soit identifié.

Si vous êtes entièrement responsable de l’accident, vous ne recevrez aucune indemnisation pour les frais liés aux réparations de votre véhicule, sauf si les garanties auxquelles vous vous êtes abonnées vous confèrent le droit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *